prev

Méthode du retrait

next

Autre méthode

Le retrait ne requiert aucune hormone ni aucun dispositif additionnel, juste un timing exceptionnel et pas mal de chance.

EFFICACITE LORS
D’UNE UTILISATION TYPIQUE

78% Info

Pull-out Method
(Withdrawal Method)

Prenez-la comme il se doit !

78%

Efficacité lors de l’utilisation typique

Quand il y a un risque de mauvaise utilisation, d’une utilisation irrégulière ou simplement d’erreur humaine.

96%

Efficacité lors d’une utilisation correcte

Quand elle est utilisée avec 100% de régularité, sans faire confiance à l’auto-administration, en suivant précisément le mode d’emploi.

En une année, environ %s sur 100 fera l’expérience d’une grossesse involontaire.

En une année, environ %s sur 100 fera l’expérience d’une grossesse involontaire.

Sachez que sans contraception, 85 jeunes femmes sur 100 seront enceintes cette année.
Souvenez-vous : Si vous voulez le faire, il est important de le faire correctement.


Source: Trussell J. Contraceptive Efficacy. Efficacy at typical and correct use figures. In: Hatcher RA, Trussell J, Nelson AL, Cates W, Kowal D, Policar M. Contraceptive Technology: Twentieth Revised Edition. New York NY: Ardent Media, 2011.

REGIME

CHAQUE FOIS Info

Pull-out Method
(Withdrawal Method)

Fais-le correctement.

Le retrait doit être pratiqué par le partenaire, avant son ejaculation, lors de chaque rapport sexuel. C’est une pratique sans grande fiabilité et se limite à diminuer les chances d’un sperme à atteindre l’ovule.

BIENFAITS

  • Coût zero
  • Spontané

    CASSER L’AMBIANCE

    A vrai dire, il n’y a rien de scientifique à dire de la méthode du retrait. En fait on a dû pratiquer le retrait longtemps avant qu’apparaisse le mot science. Le retrait est aussi appelé coïtus interruptus, et cela demande de l’expérience, un remarquable contrôle de soi, et de la confiance chez votre partenaire. Bref, c’est tout sauf fiable. Cela marche, quelques fois, quand l’homme retire son pénis du vagin avant d’éjaculer, ce qui limite les chances du sperme d’atteindre l’oeuf. Cependant, ce n’est pas tout le sperme qui est éjaculé, certains spermatozoïdes sont très presses, ce qui fait que même si vous n’avez pas “fini dedans”, vous pourrez toujours déclencher une grossesse.

    Méthode du retrait
    Comment pratiquer le retrait

    COMMENT FAIRE

    La méthode du retrait est loin d’être une science exacte. L’homme se retire de votre vagin avant de jouir afin de minimiser le risque que le sperme entre dans le vagin et de là atteigne l’œuf. Le mot clé est minimiser, car il y aura du sperme qui se sera échappé avant et celui-ci peut féconder l’œuf. Les hommes qui utilisent la méthode du retrait doivent être capables de sentir exactement quand ils approchent de l’état d’excitation sexuelle où ils ne pourront plus tenir ou s’arrêter. Si l’on n’est pas capable de prédire cet instant avec précision, la méthode du retrait ne fonctionnera pas. Même si l’homme se retire à temps, une grossesse est toujours possible. Beaucoup d’experts pensent que le pré-éjaculat peut entraîner suffisamment du sperme dans l’urètre provenant d’une éjaculation précédente pour déclencher une grossesse.

    Ceci n’est pas une méthode recommandée par les prestataires de soins de santé, ni par les millions de personnes qui l’ont essayé, ont coupé court à leur plaisir et se sont tout de même retrouvées avec une grossesse.

    POUR ET CONTRE

    • Pas d’interaction avec d’autres médicaments
    • Compatible avec l’allaitement
    • Sans hormones
    • Très peu fiable
    • Met une fin abrupte à l’acte
    • Ne protège pas contre les infections VIH (Sida) et d’autres infections sexuellement transmissibles (IST)

    PAROLES DE FILLES

    APPRENDRE D’EN PARLER AVEC :

    Votre prestataire de soins de santé

    Votre prestataire de soins de santé

    Votre prestataire de soins de santé connaît le sujet mieux que quiconque. Obtenez les réponses dont vous avez besoin

    Vos parents

    Vos parents

    Ils vous connaissent mieux que quiconque, et ils sont passés par là

    Votre partenaire

    Votre partenaire

    Vous vivez cette histoire ensemble, et pas seulement dans la chambre à coucher, soyez honnêtes

    QUESTIONS FREQUEMMENT POSEES

    Existe-t-il des positions sexuelles plus favorables que d’autres pour pratiquer la méthode du retrait ?

    Le retrait est aussi connu sous les termes coïtus interruptus ou “sortir de la femme” et elle demande un grand contrôle de soi, de l’expérience et de la confiance, ce qui fait de cette méthode une forme de loterie. Les quelques fois où elle fonctionne bien, il s’agit de retirer le pénis du vagin avant l’éjaculation, ce qui limite les chances des spermatozoïdes de progresser jusqu’à l’œuf. Sachez qu’à chaque éjaculation, l’homme libère jusqu’à 400 millions de spermatozoïdes, mais que tous ne s’élancent pas au moment de l’éjaculation, car il y a des impatients qui avancent le moment crucial et qui peuvent survivre jusqu’à cinq jours dans l’utérus de la femme. Donc, même si vous n’avez pas “terminé”, vous pouvez néanmoins la rendre enceinte.

    Est-ce qu’une douche du vagin aidera à prévenir une grossesse suite à un coïtus interruptus ?

    Non, pas du tout. Cependant, il est préférable de se laver et de s’assurer que rien de ce qui ressemble à de l’éjaculat ne s’approche du vagin pendant les six heures suivant l’événement, car c’est la durée de vie connue des spermatozoïdes à l’extérieur du corps.

    Est-ce que la méthode du retrait peut se pratiquer même au moment de l’ovulation de la femme ?

    Etant donné que la période la plus féconde de la femme se situe entre quelques jours avant l’ovulation et quelques jours après, il n’est jamais recommandé d’avoir des rapports sexuels pendant ce temps si elle ne désire pas une grossesse. Même les méthodes de contraception les plus fiables, ne le sont pas absolument. Sachant que le taux de réussite de la méthode du retrait est seulement de 78%, le mieux sera d’éviter les rapports sexuels pendant cette période du cycle.

    Quelle est l’efficacité de la méthode du retrait ?

    Le retrait est moins efficace que la plupart des autres méthodes contraceptives. En moyenne, il a une efficacité de 78%, ce qui veut dire que 22 femmes sur 100 dont le partenaire pratique le retrait seront enceintes en l’espace d’une année.

    Tout le monde peut-il utiliser la méthode de retrait?

    Le retrait exige des hommes un contrôle de soi exceptionnel. Un home doit être capable et volontaire pour retirer son pénis à temps et d’éjaculer à l’extérieur du corps de la femme. S’il n’y réussit pas, celle-ci peut tomber enceinte. N’oublions pas qu’une petite quantité de sperme peut être lâché dans le vagin avant l’éjaculation sans que l’homme ne s’en rende compte. Même cette petite quantité de sperme peut contenir suffisamment de spermatozoïdes pour déclencher une grossesse et pour transmettre une IST comme le VIH.

    Est-ce que je peux tomber enceinte même si mon partenaire se retire à temps ?

    Même si vous pensez être certaine que votre partenaire se retirera à temps, sachez que dès le moment où vous laissez la chance à un spermatozoïde d’entrer dans votre vagin, il y a des chances que vous tombiez enceinte. Le sperme peut survivre jusqu’à 6 heures à l’extérieur du corps humain et il pourrait se trouver inopinément sur la main d’un des deux partenaires. A partir du moment où le sperme a été transféré à la femme, au cours des préliminaires ou d’une autre manière, il lui est possible d’atteindre l’utérus en s’aidant des fluides corporels de la femme. Le risqué est encore plus grand s’il reste du sperme dans l’urètre de l’homme suite à une éjaculation précédente est qu’il est lancé dans le corps de la femme avec les fluides du pré-éjaculat.