prev

Implant
contraceptif

next

Méthode hormonale

1 ou 2 petits bâtonnets de silicone flexibles dispensant des hormones.

EFFICACITE LORS
D’UNE UTILISATION TYPIQUE

99% Info

Implant
contraceptif

Prenez-la comme il se doit !

99%

Efficacité lors de l’utilisation typique

Quand il y a un risque de mauvaise utilisation, d’une utilisation irrégulière ou simplement d’erreur humaine.

99%

Efficacité lors d’une utilisation correcte

Quand elle est utilisée avec 100% de régularité, sans faire confiance à l’auto-administration, en suivant précisément le mode d’emploi.

En une année, environ %s sur 100 fera l’expérience d’une grossesse involontaire.

En une année, environ %s sur 100 fera l’expérience d’une grossesse involontaire.

Sachez que sans contraception, 85 jeunes femmes sur 100 seront enceintes cette année.
Souvenez-vous : Si vous voulez le faire, il est important de le faire correctement.


Source: Trussell J. Contraceptive Efficacy. Efficacy at typical and correct use figures. In: Hatcher RA, Trussell J, Nelson AL, Cates W, Kowal D, Policar M. Contraceptive Technology: Twentieth Revised Edition. New York NY: Ardent Media, 2011.

REGIME

<3-5 ANS Info

Implant
contraceptif

Fais-le correctement.

L’implant contraceptif doit être inséré par un prestataire de soins de santé qualifié une fois tous les 3 à 5 ans, selon le modèle.

BIENFAITS

  • Très efficace
  • Action prolongée réversible
  • Facile à cacher

    DE MINUSCULES BATONNETS D’HORMONES ?

    A première vue, l’implant contraceptif peut paraître un peu futuriste, mais il s’agit d’un contraceptif très efficace et facile à dissimuler. Environ de la taille d’une allumette, l’implant est placé sous la peau sur la partie supérieure du bras, d’où il dispense en continu de petites doses de l’hormone progestérone qui rejoignent la circulation sanguine. L’hormone empêche vos ovaires à libérer des œufs et tout en épaississant la muqueuse cervicale pour interdire au sperme d’atteindre l’utérus et féconder l’œuf.

    Implant contraceptif – Méthode hormonale
    • Comment utiliser un implant contraceptif
    • L’implant contraceptif, comment l’utiliser

    COMMENT FAIRE

    Quand vous aurez décidé, en suivant le conseil de votre prestataire de soins de santé, que l’implant contraceptif est la méthode qui vous convient, le prestataire de soins de santé s’assurera que vous n’êtes pas enceinte et insérera l’implant. Après avoir administré un anesthésiant local sur la face interne de la partie supérieure du bras, un prestataire de soins de santé qualifié insérera l’implant juste en-dessous de la surface de la peau en utilisant une aiguille spéciale. Une fois que cette insertion est terminée, il n’y plus rien que vous devez faire ni vous en souvenir.

    L’implant dispense de petites quantités d’hormones qui rejoignent votre circulation sanguine au cours des 3 ou 5 années qui suivront, selon le type d’implant choisi. Cette méthode convient aux femmes qui souhaitent une contraception à action prolongée réversible et qui veulent éviter un régime d’administration quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle. Il peut être enlevé à tout moment par une procédure chirurgicale simple, exécutée par un prestataire de soins de santé qualifié. Dès que l’implant a été retiré, l’effet contraceptif s’estompe rapidement, et vous pouvez tomber enceinte aussi promptement qu’une femme qui n’a pas eu recours à un contraceptif.

    POUR ET CONTRE

    • Avec une sécurité de 99.95%, c’est la méthode contraceptive la plus efficace que nous ayons.
    • Adapté aux femmes qui souhaitent une contraception à action prolongée réversible de 3 ou 5 ans et qui veulent éviter un régime d’administration quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle.
    • N’interrompt pas le rapport sexuel
    • Peut offrir une alternative aux personnes sensibles à l’œstrogène
    • Compatible avec l’allaitement six semaines après l’accouchement
    • Peut diminuer les menstrues abondantes et douloureuses chez certaines femmes
    • Requiert l’insertion et le retrait de l’implant par un prestataire de soins de santé qualifié
    • Peut initialement causer une perturbation du profil menstruel
    • Peut causer un gain de poids, des douleurs abdominales et des seins
    • Ne protège pas contre les infections VIH (Sida) et d’autres infections sexuellement transmissibles (IST)

    PAROLES DE FILLES

    APPRENDRE D’EN PARLER AVEC :

    Votre prestataire de soins de santé

    Votre prestataire de soins de santé

    Votre prestataire de soins de santé connaît le sujet mieux que quiconque. Obtenez les réponses dont vous avez besoin

    Vos parents

    Vos parents

    Ils vous connaissent mieux que quiconque, et ils sont passés par là

    Votre partenaire

    Votre partenaire

    Vous vivez cette histoire ensemble, et pas seulement dans la chambre à coucher, soyez honnêtes

    QUESTIONS FREQUEMMENT POSEES

    Pourquoi l’implant contraceptif doit-il être remplacé tous les trois ou cinq ans ?

    L’implant contient un réservoir de progestérone qui, selon le modèle, sera diffusée en doses minuscules pendant les 3 ou 5 ans que l’implant restera en place, de manière à prévenir une grossesse. Après ce laps de temps il devra être replacé car la réserve d’hormone se sera vidée.

    Est-ce que vous pouvez sentir la présence de l’implant contraceptif ou le voir de l’extérieur ?

    L’implant possède la taille d’une allumette et l’utilisatrice le fera implanter sous la peau sur la face intérieure du haut du bras. Il est facile de le sentir sous la peau mais il n’est pas très visible, sauf pour une personne qui sait où le chercher. Le point d’insertion sera marqué d’un tout petit point, à peine visible si l’opération a été exécutée par un prestataire de soins de santé qualifié.

    Est-ce que les hormones affecteront mes menstrues ?

    Beaucoup de femmes constatent une diminution des menstrues abondantes ou douloureuses. Parfois, initialement on observe des saignements irréguliers, mais ceux-ci devraient disparaître après les premiers mois.

    Quand est-ce qu’il faut insérer l’implant ?

    Après avoir consulté votre prestataire de soins de santé et vous être assuré que vous n’êtes pas enceinte, l’implant doit être inséré pendant les 7 premiers jours de vos menstrues, ou immédiatement ou en moins de 7 jours après un avortement. Si l’implant contraceptif est inséré à un autre moment du cycle menstruel, vous devrez utiliser une méthode de contraception complémentaire (méthode de barrière) pendant les 7 jours suivant l’insertion. En cas de questions, n’hésitez pas à interroger votre prestataire de soins de santé.

    Est-ce que l’insertion est une procédure douloureuse ?

    Etant donné que l’on va vous administrer une anesthésie locale, vous ne ressentirez pas de douleur notable, et la procédure ne prend que quelques minutes. Vous observerez peut-être un petit bleu ou une certaine sensibilité pendant quelques jours.

    Est-ce que je peux porter un implant pendant l’allaitement ?

    Aucune étude n’a démontré un effet nuisible sur la croissance ou la santé d’enfants dont la mère a commencé à utiliser un implant contraceptif six semaines après un accouchement. Il n’y a pas de données favorables à l’insertion d’un implant moins de six semaines après un accouchement.

    Dans combien de temps après son retrait pourrai-je concevoir ?

    Après le retrait de l’implant, son effet contraceptif disparaît rapidement et vous pourrez tomber enceinte aussi facilement qu’une femme qui n’a jamais utilisé de contraceptive.