prev

Contraceptifs d’urgence

next

Méthode hormonale

Les contraceptifs d’urgence sont des pilules hormonales utilisées après les rapports sexuels imprévus non protégés.

EFFICACITE LORS
D’UNE UTILISATION TYPIQUE

>58% Info

Contraceptifs d’urgence

Prenez-la comme il se doit !

The efficacy of emergency contraceptives change drastically depending on how long after unprotected sex you take them. To be as effective as they can be you must take them during the 24 hours after you had sex, after this time, their ability to be effective declines.

Efficacy changes over time as follows:

95% effective within first 24 hours after unprotected sex
85% if taken within 25-48 hours
58% if taken within 49-72 hours

REGIME

EN TEMPS UTILE Info

Contraceptifs d’urgence

Fais-le correctement.

Pour obtenir les meilleurs résultats avec les contraceptifs d’urgence, agissez rapidement. Une prise dans les 12 heures suivant le rapport non protégé est bien plus efficace qu’après 24 heures.

BIENFAITS

  • Très efficace quand
    on observe le mode d’emploi
  • Mesure d’urgence
  • Facile à procurer

    AU SECOURS

    Les contraceptifs d’urgence sont souvent appelés la pilule du lendemain. Ils ont été créés pour cette raison, pour gérer le matin après la nuit quand quelque chose ne s’est pas passé exactement comme prévu. Les accidents n’épargnent aucun domaine de la vie, y compris le sexe. Ces contraceptifs peuvent vous proposer une seconde chance de vous protéger d’une grossesse, après un rapport non protégé. Typiquement, la pilule d’urgence contient des hormones semblables à celles des contraceptifs oraux, mais à des dosages bien plus élevés. Son action consiste principalement à arrêter ou retarder la libération d’un œuf par les ovaires. Il peut aussi modifier le tissue utérin de manière à empêcher l’implantation d’un œuf fécondé. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous devriez le prendre aussi rapidement que possible après le rapport sexuel non protégé. Idéalement dans les 12 heures après le rapport, car si c’est pris plus de 24 heures après, son efficacité est déjà fortement diminuée. Après avoir pris le contraceptive d’urgence, vous devez utiliser une autre forme de contraception pendant le reste du cycle si vous ne voulez pas tomber enceinte.

    Contraceptifs d’urgence – Méthode hormonale
    Comment utiliser les contraceptifs d’urgence

    COMMENT FAIRE

    Les contraceptifs d’urgence ne ressemblent pas aux autres méthodes de contraception. Vous ne devez jamais les choisir comme méthode de contraception régulière. Ce n’est pas une méthode dont vous pouvez dire “Je crois que celle-là est pour moi, donnez m’en 10 s’il vous plait”. Le contraceptive d’urgence est la roue de secours en cas d’accident, pour cette rare occasion quand le préservatif s’est déchiré ou le diaphragme s’est déplacé ou tout autre authentique accident de parcours ou circonstance imprévisible. Si vous avez la mauvaise fortune d’être victime d’un de ces événements, rendez immédiatement visite à votre prestataire de soins de santé pour prendre conseil. Ne manquez pas non plus de faire un test IST. Ces accidents malheureux vous exposent à ce risque aussi, pas seulement à une grossesse.

    POUR ET CONTRE

    • Aide à prévenir une grossesse après la défaillance d’un mode de contraception ou un rapport non protégé
    • Le plus efficace lors d’une prise pendant les 12 heures suivant un rapport non protégé
    • Concentre une forte dose d’hormones en une seule pilule
    • Son usage répété peut interrompre le cycle menstruel naturel
    • Peut provoquer des maux de tête, nausées, vomissements, douleurs abdominales, douleurs menstruelles, fatigue, étourdissements, épuisement
    • Ne protège pas contre les infections VIH (Sida) et d’autres infections sexuellement transmissibles (IST)

    PAROLES DE FILLES

    APPRENDRE D’EN PARLER AVEC :

    Votre prestataire de soins de santé

    Votre prestataire de soins de santé

    Votre prestataire de soins de santé connaît le sujet mieux que quiconque. Obtenez les réponses dont vous avez besoin

    Vos parents

    Vos parents

    Ils vous connaissent mieux que quiconque, et ils sont passés par là

    Votre partenaire

    Votre partenaire

    Vous vivez cette histoire ensemble, et pas seulement dans la chambre à coucher, soyez honnêtes

    QUESTIONS FREQUEMMENT POSEES

    Après un rapport non protégé, en quel lapse de temps dois-je prendre une pilule de contraception d’urgence ?

    La pilule d’urgence doit être prise dans les 72 heures (3 jours) suivant un rapport sexuel non protégé. Elle est plus efficace si vous la prenez rapidement. Elle est à son niveau le plus efficace quand elle est prise dans les 12 heures suivant le rapport non protégé.

    Est-ce recommandé de prendre la pilule d’urgence plus d’une fois par mois ?

    Il n’est pas recommandé de prendre la pilule d’urgence plusieurs fois au cours du même cycle menstruel car elle pourrait le dérégler. Il ne faut pas considérer la pilule d’urgence comme une méthode de contraception ordinaire. Elle n’est pas aussi efficace que d’autres formes de contraception hormonale, car elle est conçue exclusivement pour les cas d’urgence.

    La pilule d’urgence peut-elle provoquer un avortement ?

    Non. Cette pilule contient une combinaison d’œstrogène et progestérone ou uniquement de la progestérone, selon le modèle, et son action consiste à retarder ou inhiber l’ovulation. Ce n’est pas un moyen de déclencher un avortement.

    Est-ce que je peux combiner la pilule d’urgence avec d’autres méthodes de contraception, par ex. si j’ai oublié de prendre ma Pilule ?

    Oui, vous pouvez prendre la pilule d’urgence si vous avez eu un problème avec votre méthode de contraception habituelle, par exemple en oubliant de prendre un comprimé ou suite à un préservatif déchiré.

    La contraception d’urgence affectera-t-elle une grossesse existante ?

    Non. Si la femme est déjà enceinte, la PCU n’a aucun effet. Quand la PCU est prise avant l’ovulation, cette pilule empêche l’œuf de quitter l’ovaire ou elle retarde l’ovulation. Pendant ce laps de temps, le sperme éventuellement présent dans l’appareil reproducteur féminin sera devenu inactif, car il ne peut survivre plus de 6 jours dans l’utérus.

    Les contraceptifs d’urgence peuvent-ils causer des anomalies congénitales ? Le foetus peut-il subir des dommages si une femme prend accidentellement une PCU pendant qu’elle est enceinte ?

    Il y a de bonnes preuves démontrant qu’une PCU ne peut être à l’origine de malformations et ne causeront aucun dommage au foetus si une femme est déjà enceinte au moment de prendre une PCU ou si la PCU a été inefficace dans la prevention d’une grossesse.

    Pendant combien de temps une pilule de contraception d’urgence protégera-t-elle la femme d’une grossesse ?

    Les femmes qui décident de prendre une PCU doivent comprendre qu’elles pourront tomber enceinte lors du prochain rapport sexuel si elles n’ont pas immédiatement recours à une autre méthode de contraception. Etant donné que les PCU peuvent retarder l’ovulation de certaines femmes, il est possible qu’une femme soit le plus fécond peu de temps après la prise d’une PCU. Si elle souhaite maintenir sa protection contre une grosses, elle doit immédiatement commencer à utiliser une autre méthode contraceptive.

    Une femme doit-elle utiliser la contraception d’urgence comme méthode habituelle de contraception ?

    Non. Presque toutes les autres méthodes contraceptives sont plus efficaces pour la prévention d’une grossesse. Une femme qui a régulièrement recours aux PCU en tant que méthode contraceptive est plus susceptible d’avoir une grossesse accidentelle qu’une femme qui utilise régulièrement un autre moyen contraceptive. Néanmoins, les femmes qui utilisent d’autres méthodes de contraception devraient s’informer sur les PCU et savoir comment les obtenir en cas de nécessité – par exemple après la rupture d’un préservatif ou si la femme oublie de prendre son contraceptive oral à 3 reprise ou plus.